35 jeunes entrepreneurs français feront la promotion de la culture entrepreneuriale au G20

35 chefs d'entreprise français feront la promotion de la culture entrepreneuriale au G20 des jeunes entrepreneurs à Istanbul du 7 au 9 septembre
35 chefs d'entreprise français feront la promotion de la culture entrepreneuriale au G20 des jeunes entrepreneurs à Istanbul du 7 au 9 septembre

Citizen Entrepreneurs est une association présidée par Grégoire Sentilhes, Président de NextStage qui a pour objectif de promouvoir l’entrepreneuriat comme solution pour la croissance et l’emploi. Jean-Louis Grégoire, son directeur général, nous a reçus dans les locaux de EY à La défense, un des partenaires stratégique de l’association.

Parmi ses activités, Citizen Entrepreneurs est le représentant du G20 des entrepreneurs, un évènement international, en parallèle du G20 politique qui réunit une délégation de plus de 400 entrepreneurs issus des pays membres (35 pour la France) afin de rédiger des recommandations destinées à favoriser et améliorer l’entrepreneuriat des pays du G20 : financement, fiscalité, emploi… Toutes ces problématiques sont abordées au cours des trois jours du séjour, qui aura lieu à Istanbul du 7 au 9 septembre 2015. Un rapport est ensuite remis aux chefs d’État et de gouvernement afin qu’ils en débattent au cours du G20 politique qui se déroulera du 16 au 20 novembre à Antalya.

L’idée de ce G20 entrepreneurs est née en 2009, lors d’une réflexion avec Christine Lagarde, alors ministre de l’économie. L’idée était de donner la parole aux entrepreneurs et aux PME lors de se sommet politique mondial, au delà des grands groupes largement représentés dans le paysage politique et économique, mais loin de la réalité du tissu économique où la majorité des entreprises et des emplois naissent dans de petites entreprises, en France et dans les autres pays du G7/G8 d’alors.

Vingt associations liées aux entrepreneurs et dirigeants d’entreprise se sont réunies pour mettre en place la première édition du G20 entrepreneurs qui s’est tenue en 2010, à Toronto. Chaque pays membre a envoyé 20 entrepreneurs afin de réfléchir à des initiatives pour promouvoir la création d’entreprises et d’emplois dans ces PME.

L’évènement a pris son envol en 2011 à Nice, lorsque des personnalités, telles que Mohammad Yunus, Prix Nobel de la Paix et fondateur de la Grameen Bank, Xavier Fontanet, ancien patron d’Essilor, Mario Moretti Polegato, PDG de Geox  sont intervenus, donnant un impact médiatique fort au sommet.

L’association est aujourd’hui soutenue par EY qui veut ainsi participer au développement de la culture entrepreneuriale en éditant un baromètre entrepreneurial dont les recommandations sont issues de ce G20, et Accenture qui intervient sur la transformation économique liée au numérique.

En 2014, les entrepreneurs réunis à Sydney ont rédigé un plan d’action pour l’emploi des jeunes, qui atteint 50% dans certains pays participants, en proposant notamment de développer la culture entrepreneuriale dès le plus jeune âge, à l’école, comme c’est déjà le cas dans les pays anglo-saxons.

La délégation française compte cette année 35 entrepreneurs qui reflètent l’écosystème entrepreneurial du pays dans sa diversité, sa parité, sa représentation géographique et dans le choix des secteurs d’activités représentés. Certains dirigent des PME en forte croissance, d’autres des entreprises de plus de 1.000 salariés ou des startups. Ils ont été sélectionnés par un jury d’experts composés d’associations, journalistes et chefs d’entreprise notamment. Les critères principaux reposent sur l’âge (20-45 ans), la rentabilité de l’entreprise, les objectifs des participants  à l’international. La totalité de frais – séjour, trajet, hébergement, etc…- est à la charge des participants. Les sherpas seront Jean-Marc Barki (Sealock) et Ronan Pelloux (Creads).

Les entrepreneurs auront cette année pour mission d’interpeller les chefs d’état du G20 en faisant des recommandations concrètes destinées à développer la « culture entrepreneuriale » et relancer la croissance et l’emploi. Ils remettront aux gouvernements des pays membres du G20 des propositions concrètes sur la relance de l’activité économique, le financement de la croissance des PME et la création d’emploi notamment pour les jeunes.

Au cours de l’évènement, les entrepreneurs assisteront à des réunions plénières, des workshop, rencontreront des entrepreneurs implantés dans le pays d’accueil, la Turquie, et échangeront autour de divers sujets tels que l’entrepreneuriat des femmes, la cybercriminalité, l’IT, la transformation numérique, la green economy, l’échec, etc… Une journée supplémentaire est prévue pour les français qui veulent investir sur place, en partenariat avec Business France. Par la suite les participants sont invités par Citizen Entrepreneurs à se retrouver régulièrement, sous forme de réseau, notamment au cours de la Global Entrepreneurship Week qui aura lieu en novembre prochain.