Tout le monde peut créer de belles choses

Tout le monde peut créer de belles choses
Tout le monde peut créer de belles choses

Nous vivons en France, le pays de l’égalité de tous, inscrite dans la constitution. Mais notre société n’est pas si égalitaire que cela. Dès la naissance les chances ne sont pas les mêmes, que nous naissions en ville ou à la campagne, dans une maison ou un HLM, que notre venue au monde soit désirée ou non.

Pourtant on a tous entendu les histoires de celles et ceux qui ont eu des vies difficiles, qui ont vécu dans la rue ou avec des parents alcooliques, qui ont du arrêter leurs études faute de moyens financiers ou qui sont passés par la case prison et qui pourtant ont su faire face à l’adversité, se battre pour s’en sortir et pour réussir.

Alors sommes nous condamnés dès la naissance à subir notre vie ou pouvons-nous changer le cours des choses et choisir notre destin ?

Les exemples nous montrent qu’on peut influer sur sa vie et créer de belles choses. Faire de l’adversité une force.

C’est d’ailleurs ce que les entrepreneurs font. Ils ont fait le choix de créer leur vie et le monde de demain. Il n’y a pas besoin d’être à la tête d’une multinationale, de vivre dans les beaux quartiers, de faire de brillantes études et d’avoir de l’argent pour être entrepreneur. On peut déjà créer son propre emploi avec peu de moyens et de compétences et avancer pas à pas sur le chemin du succès.

Les petites entreprises fournissent l’essentiel des emplois et de la richesse en France. Chaque jour les petits entrepreneurs se battent pour continuer à faire vivre la France, les emplois, l’innovation, la création, le savoir-faire, que leur entreprise fasse 50 000 ou 1 million d’euros de CA, avec l’espoir de devenir grand un jour.

Même si personne ne croit en nous et en notre projet, on peut y arriver. Il faut se battre, persévérer, ne pas écouter les autres, faire son chemin, ouvrir l’œil, et savoir s’imposer au moment importun. Encore plus si petit on nous a répété qu’on ne ferait jamais rien de notre vie parce qu’on était turbulent ou qu’on ne faisait pas nos devoirs à la maison.

Ce genre de petites phrases négatives : « c’était écrit, c’est que ça ne devait pas se faire », « ça ne marchera jamais », « si c’est compliqué dès le départ mieux vaut laisser tomber rapidement », « si ça ne marche pas au bout de 2ans, laissez tomber », « si ça doit se faire, ça se fera », vous les avez tous entendus un jour ou l’autre. Mais ne les écoutez pas, écoutez juste ce que vous dit votre intuition, votre petite voix intérieure, car c’est la seule qui sache pour vous ce que vous pouvez accomplir. Personne ne doit décider pour vous, ni la société, ni votre entourage, c’est juste vous qui savez.