Aux USA, on ne fait plus la queue chez Starbucks grâce à la solution de paiement Mobile Order and Pay

Aux USA, on ne fait plus la queue chez Starbucks grâce à la solution de paiement Mobile Order and Pay
Aux USA, on ne fait plus la queue chez Starbucks grâce à la solution de paiement Mobile Order and Pay

Starbucks, c’est un peu le pionnier du paiement mobile en magasin depuis des années. Surtout aux USA. Depuis mardi les 7500 magasins américains sont désormais équipés de la fonction de paiement Mobile Order and Pay , une extension de l’application pour smartphone du groupe, utilisée par 16 millions de personnes selon Starbucks. Jusqu’à présent le paiement mobile ne pouvait s’effectuer qu’en magasin à la caisse, mais désormais les aficionados du latte caramel machiato et du frappucino mangue-passion pourront commander et payer leur boisson depuis leur mobile, à distance et venir chercher leur commande, sans faire la queue en magasin.

L’application a été étudiée pour connaitre les ruptures de stock en fonction du magasin de retrait choisi, ainsi que le délai d’attente estimé. Ce service est une volonté de Starbucks de réduire les temps d’attente au comptoir, surtout en période de rush et d’améliorer son service client pour satisfaire une clientèle toujours plus pressée.

Mobile Order and Pay sera étendue au Canada (1006 magasins) et au Royaume Uni (476 unités) dès le mois d’octobre. Les magasins sous licence sur le territoire américain (Hôtels, librairies, enseignes de mode…) en seront aussi équipés rapidement.

Starbucks avait testé la fonctionnalité en décembre 2014 dans ses magasins de l’Oregon, à Portland et avait depuis mars commencé l’extension sur la côte Pacifique pour s’étendre à tous les USA aujourd’hui. Avec Mobile Pay and Order, la firme américaine espère booster ses ventes et ses profits dans l’ensemble de ses magasins et séduire de nouveau une clientèle qui avait abandonné l’enseigne faute d’avoir le temps d’attendre sa boisson. Mais aussi augmenter le ticket moyen. C’est d’ailleurs ce qui se passe chez Taco Bell depuis l’année dernière où ce dernier est 20% plus élevé qu’en commande comptoir, car les consommateurs n’hésitent pas à rajouter des toppings.

Pas de date de déploiement sur la France pour le moment… Mais les Starbucks vont bientôt coloniser les Monoprix. Tout n’est pas perdu.