Avec le co-retailing, la sharing economy s’empare du retail

SoHo-Grand-Hotel

Les popup stores sont en pleine expansion depuis quelques années. Une façon pour les marques de présenter leurs produits à une clientèle qu’ils ne pourraient pas toucher autrement, tout en minimisant les coûts de fonctionnement qu’ils auraient avec une boutique à l’année. De nombreux acteurs se sont lancés sur le secteur en tant qu’intermédiaires pour dénicher le lieu parfait, en France, à Paris, Lille et d’autres grandes villes. Mais aujourd’hui les popup stores passent la vitesse supérieure et deviennent multimarques, une sorte de marketplace mais en dur, à mi-chemin entre le marché artisanal de créateurs et les grands magasins nés il y a deux siècles.

C’est le pari de Public.Factory, un concept store lancé en septembre dernier à New York, dans le quartier de Soho, présenté comme un espace de  » co-retailing  » rassemblant les articles de designers, artisans, ecommerçants, créateurs dans un espace de 1 000 m2 sur Broadway. Un concept shop-in-shop qui permet aux petites entreprises de se lancer dans le retail in store à moindre coût et sans perdre de temps dans la recherche, la négociation, les travaux d’un magasin. Les vendeurs sont aussi inclus dans le forfait, il ne reste qu’à se concentrer sur le branding et le marketing de ses produits. 12 marques de mode et accessoires ont été sélectionnées pour cette première session d’un trimestre. Elles pourront rester aussi longtemps qu’elles le souhaitent.

Public.Factory a été imaginé par Yazid Aksas, qui après plusieurs années d’expérience dans le retail pour les enseignes de mode a fait le constat que le ticket d’entrée pour avoir une boutique était devenu hors de portée des marques. Il a donc voulu adapter le principe de la sharing economy au retail en proposant cet espace de co-retailing. Les espaces de vente sont optimisés pour le marketing, l’aménagement a été réalisé par un designer permettant ainsi aux marques de mettre en place une stratégie sur le long terme avec Public.Factory. Des events sont organisés régulièrement par la startup et les marques sont encouragées à faire acte de proposition et collaborer entre elles. Les marques sont aussi proposées sur le site marketplace de Public.Factory.

Un deuxième espace devrait ouvrir dans le même quartier courant 2016. Il ne proposera que des accessoires et des pièces de mode féminines. Un troisième co-retailing space ouvrira ses portes à San Francisco en 2016, il sera dédié aux objets connectés et au numérique.

Public-Factory_aboutus

Public-Factory_Soho_6

PUBLIC FACTORY

Public Factory