Fractale vous promet de belles choses pour 2016…

Fractale vous promet de belles choses pour 2016...
Fractale vous promet de belles choses pour 2016...

Ceci est le dernier article de Fractale pour cette année 2015, après un lancement en juin et des milliers de lecteurs en 6 mois d’existence. Merci à tous :)

Le magazine a pour vocation de vous inspirer, vous donner l’envie de faire bouger les lignes de votre vie et celles du monde qui vous entoure. Il n’y a que nous-mêmes qui avons le pouvoir de mener une vie qui nous ressemble et cela se construit au fil du temps, depuis toujours, quoiqu’on essaie parfois de rejeter la faute sur les autres de ne pas avoir a vie qu’on souhaite… Les évènements extérieurs qui cassent le fil conducteur de notre cheminement ne sont là que pour nous apprendre à être plus fort intérieurement et à créer de plus belles choses. Parfois la vie est difficile et elle l’a été cette année 2015 pour la France qui a été touchée dans ses valeurs, ses convictions et ce qui fait sens pour nous qui sommes loués pour notre « exception culturelle » qui fait tant rêver le monde entier. Beaucoup ont pensé que la révolte en votant pour l’extrême droite était la solution, mais aucune entité qui pousse les gens à se dresser les uns contre les autres ne peut conduire à un mouvement durable, un rassemblement ou créer une réelle appartenance. C’est en proposant de vraies solutions, en agissant au quotidien avec une réelle motivation, qu’un leader peut entrainer des millions de personnes à lui faire confiance. Espérons que les partis politiques le comprendront avant 2017…

Du chaos émergent toujours de belles choses, 2015, en fut un, 2016 devrait voir une éclaircie dans nos vies. Des mouvements alternatifs se créent un peu partout en France et rencontrent un peu plus d’écho chaque jour. La recherche de sens, la solidarité, l’écologie, l’empathie, la bienveillance sont quelques une des valeurs, qui avaient sans doute disparu, emportées dans une folie d’hyperconsommation et une volonté d’hypercroissance qui nous étiquetaient selon notre statut social, notre rémunération, notre chiffre d’affaire, notre maison, nos voyages, etc… Mais aujourd’hui, le collaboratif, la notion d’usage, le partage prennent petit à petit le pas sur la possession et la consommation. C’est minime certes, mais il suffit de pionniers, ou early adopter pour entrainer dans leur sillage une vague entière de convaincus du bienfondé d’un tel comportement pour qu’on observe une bascule ou tipping point vers le côté lumineux de la force… En attendant il n’appartient qu’à nous d’agir, si minime soit notre part !

PS : rendez-vous dimanche pour la newsletter et lundi 4 janvier pour une nouvelle série d’articles ainsi que la parution du livre qui va vous inciter à faire bouger les lignes de votre vie en 2016. Plus de news bientôt !

Joyeuses fêtes à tous