Lancer une entreprise sans argent, c’est possible !

Lancer une entreprise sans argent, c'est possible !
Lancer une entreprise sans argent, c'est possible !

Vous voulez créer une entreprise mais vous n’avez pas d’argent de côté à investir dans votre projet, ou bien vous préférez le garder pour subvenir aux besoins de votre famille. Certains vous riront au nez en vous disant de ne pas vous lancer et de chercher un job, mais chacun a sa chance, l’entrepreneuriat, c’est comme un jeu, on tente, on se lance, on avance et on voit si ça marche ou pas. Mais on le fait si on y croit, si on est passionné et si on sait que c’est fait pour nous.

Mais comment faire pour se lancer sans argent ? Voici 8 solutions :

  • Love money ou demander de l’argent à vos proches

Votre entourage est précieux, que ce soit vos amis, votre famille, votre ancien patron, ce sont eux qui croient en vous et en votre projet et qui vous apporteront les premiers euros pour vous lancer. Il ne faut pas hésiter à leur parler avec votre coeur pour les convaincre que c’est ce que vous voulez vraiment faire, qu’ils ne seront pas déçus. Soit vous les rembourserez quand vous pourrez, soit ils auront des parts dans la société, soit c’est un don.

  • Participer à des concours

Il existe des dizaines de concours chaque année, de plus en plus au fil des ans. Nous en relayons certains ici. Ces concours permettent d’une part, si vous le remportez de repartir avec la dotation, mais aussi d’avoir un avis d’experts, des conseils, de l’accompagnement, une visibilité dans les médias et surtout crédibiliser votre projet dans le paysage entrepreneurial français.

  • Solliciter une subvention

Une subvention est une aide financière pour les entreprises sans contrepartie, mais sous conditions. Elles peuvent être versées par l’état, les régions, départements ou tout autre organisme d’aide à la création. Elles ne sont pas remboursables mais très difficiles à obtenir.

  • Mettre son projet sur une plateforme de crowdfunding

Ulule, KissKissBankBank, MyMajorCompany et bien d’autres. Ce sont des sites sur lesquels vous soumettez votre projet, avec une belle présentation, ainsi que vos besoins et les contreparties offertes à celles et ceux qui participeront. Si le montant envisagé est atteint, vous touchez l’argent moins une commission, sinon tout le monde est remboursé.

Il s’agit d’une des meilleures sources de financement de son projet, et surtout une formidable vitrine pour faire parler de soi avant que le projet soit lancé. De plus ces plateformes ont des partenaires financiers qui aident au financement d’une sélection de projets, donc 2 fois plus de chance de récolter un petit pactole, de la notoriété, de la visibilité et un retour de vos futurs clients.

Mais attention, il s’agit d’un gros travail de com’ pour être visible et donner l’envie de faire un don. Pas question de mettre le projet en ligne et d’attendre. Il faut inciter vos proches à donner, partager sur les réseaux sociaux, en parler partout, être motivés à 100% !

  • Prêt à la création d’entreprise

Les banques peuvent également aider à financer votre entreprise, en accordant un prêt mais demandent généralement des garanties personnelles. Vous pouvez aussi solliciter la BPI pour garantie de votre prêt à hauteur de 60% en cas de création ex nihilo² ou d’intervention conjointe entre Bpifrance et la Région, et de 50 % dans les autres cas. Le Financement bancaire couvre alors les investissements matériels et immatériels, achat de fonds de commerce, besoin en fonds de roulement, découvert notifié, délivrance de cautions sur marchés France et export.

  • Prêt d’honneur ou à taux 0

Ce sont des crédits à moyen terme accordés au porteur de projet sans garanties personnelles le plus souvent à taux 0. Ils permettent d’obtenir des prêts bancaires classiques en complément car sont gages de la solidité du projet. Il faut, pour les obtenir, contacter des réseaux tels que Réseau Entreprendre, France initiative, chacun disposant d’antennes en région.

  • Le microcrédit

Les organismes de microcrédit, comme l’ADIE ou France Active prêtent à des personnes en difficulté et éloigné du système bancaire à créer leur entreprise individuelle. dans divers domaines, quelques milliers d’euros.

  • Les banques solidaires

Il existe aussi, même si on en parle très peu, La NEF, une société coopérative de finances solidaires qui prête pour des projets respectueux de la nature et de l’être humain. Le CREDIT qu’elle accorde aux demandeurs s’appuie avant tout sur la CONFIANCE entre le ou les porteur(s) du projet et la personne chargée de représenter la Nef.

Une chose importante à ne pas oublier, c’est que plus vous aurez de fonds propres au démarrage de votre entreprise, plus elle traversera les tempêtes et plus son avenir sera sécurisé. Donc ne partez pas sans rien tout de même.

Et enfin prenez rendez-vous avec votre CCI, ils sauront vous renseigner sur toutes les aides et avantages auxquels vous avez droit, ainsi que sur la faisabilité de votre projet.


Pour aller plus loin…

  • Le livre

Changez de vie, plaquez tout pour créer votre boite !

Vous pouvez vous offrir mon livre Changez de vie, plaquez tout pour créer votre boite ! Manuel inspirationnel à destination des (futurs) entrepreneurs en cliquant sur Acheter !