« Aujourd’hui les personnes s’autorisent à changer de travail, de secteur d’activité, d’entreprise et même de statut professionnel »

"Aujourd'hui les personnes s’autorisent à changer de travail, de secteur d’activité, d’entreprise et même de statut professionnel"
"Aujourd'hui les personnes s’autorisent à changer de travail, de secteur d’activité, d’entreprise et même de statut professionnel"

« Fais de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité », cette citation d’Antoine de Saint-Exupéry n’a jamais aussi bien porté son nom qu’avec Mon Rêve Pro, l’entreprise créée par Ana Agra et Ingrid Gras, afin que chacun puisse créer son job de rêve et s’épanouisse dans sa vie professionnelle. L’objectif étant de s’autoriser à créer la vie qui nous correspond véritablement.

Mon rêve Pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est quoi Mon rêve Pro ?

Mon rêve « pro » est un ensemble de programmes qui permettent aux participants de créer une activité professionnelle qui leur correspond véritablement et qui sera donc source d’épanouissement pour eux.

Quel est le cheminement qui vous a mis sur la voie de cette entreprise ?

Suite à notre rencontre lors de notre parcours de formation en coaching, nous avons expérimenté un réel plaisir à co-animer ensemble. Nous avons découvert que nous partagieons des valeurs communes telles que : la bienveillance, le respect et l’expression de l’unicité de chacun, la co-création, l’épanouissement, la créativité… C’est l’enthousiasme des participants à nos premiers ateliers qui nous a encouragé à développer notre offre d’accompagnement.

A qui vous adressez-vous ?

Nous nous adressons à toute personne qui souhaite mettre du sens dans son travail : respecter ses valeurs, réveiller sa motivation et exprimer ses talents. Cela concerne aussi bien les salariés, que les indépendants, les personnes en reconversion professionnelle, les entrepreneurs, les équipes porteuses d’un projet, etc.

Nous nous adressons à toute personne qui souhaite mettre du sens dans son travail

Qu’est ce qui les pousse à prendre leur courage à deux mains pour entamer cet accompagnement ?

C’est différent pour chacun. Nous avons eu des participants qui sont venus parce qu’ils n’étaient plus épanouis dans leur job, d’autres qui souhaitaient du mieux dans leur activité, d’autres encore ont été témoins de l’impact du programme sur des amis ou des collègues et ont été curieux de tester sur eux.

Est-ce différent selon que ce soit un homme, une femme, avez-vous un profil type ?

Nous avons tous les types de profil : hommes, femmes, salariés, indépendants, créateurs de projets, jeunes post-étude, retraités…  Leur point commun c’est qu’ils ont tous envie de s’éclater dans leur activité « pro » !

Identifiez-vous des besoins et demandes récurrents depuis la création ?

Nous observons un moteur récurrent : la volonté d’être bien dans son job et que celui-ci ait du sens.

Nous observons un moteur récurrent : la volonté d’être bien dans son job et que celui-ci ait du sens

A quoi sont-ils dus selon vous ?

Nous pensons que cela fait partie des besoins fondamentaux pour une grande majorité des personnes.

Le programme répond d’une façon générale aux besoins du domaine de la réalisation de soi : se sentir utile, être épanoui, se sentir accompli, contribuer à un idéal qui a de la valeur pour la personne, exprimer ses talents…

Peut-on réellement aujourd’hui créer le job de ses rêves ?

Tout est possible ! Cela dépend du degré de motivation de chacun pour faire un travail de connaissance de soi approfondi, qui permet à chacun de s’autoriser à rêver, de dépasser ses freins et ainsi concrétiser ses envies.

N’y a-t-il pas le risque que le rêve, la passion, soient ensevelis sous le quotidien, les habitudes, les contraintes, etc… au fil du temps et que le rêve n’est soit rapidement plus un ?

Ce risque de se démotiver ou de se perdre en chemin, nous le travaillons avec nos participants avec l’exploration de leur écologie personnelle. C’est à dire qu’ils apprennent à respecter leurs besoins, leur mode de fonctionnement et ils prennent en compte leur réalité quotidienne. L’avancement vers leur rêve « pro » se fait en considérant tous ces éléments.

En quoi vous démarquez-vous des traditionnels bilans de compétence et coachings en gestion de carrière ?

Nous apportons un travail centré fondamentalement sur l’ « Être » pour que le « faire » en découle. Notre programme est un accompagnement de développement personnel au service du « pro » pour un épanouissement global de la personne.

De plus, le fait de travailler en groupe de 6 à 8 personnes permet une exploration approfondie pour chaque personne tout en profitant de la co-inspiration et de l’effet miroir (l’autre peut me renvoyer le reflet de ce que je traverse et cela facilite mon évolution, mes prises de consciences).

Le fait de travailler en groupe de 6 à 8 personnes permet une exploration approfondie pour chaque personne tout en profitant de la co-inspiration et de l’effet miroir

On entend beaucoup dire que le travail est aujourd’hui déshumanisé, a perdu tout sens, et les salariés ne seraient plus qu’un maillon de la chaine dans leur entreprise, qu’en pensez-vous ? Est-ce une réalité ?

Nous pensons que c’est une partie de la réalité et en même temps, de plus en plus d’alternatives se développent pour remettre l’humain au centre et contribuer ainsi au bonheur au travail. Par exemple, nous assistons actuellement au développement des entreprises dites libérées, responsabilisantes, ou libérantes.

Pensez-vous que cette quête de sens professionnelle actuelle perdurera ? A quoi est-elle due et qui touche t’elle selon vous ?

Pour nous cette quête est inhérente à l’être humain, et on peut l’observer dans un degré plus ou moins fort selon les individus. Elle s’exprime fortement en ce moment, dans notre société occidentale, car l’évolution du monde professionnel a abouti à de nombreux cas de non respect de certaines valeurs et besoins fondamentaux.

La quête de sens s’exprime fortement en ce moment, dans notre société occidentale, car l’évolution du monde professionnel a abouti à de nombreux cas de non respect de certaines valeurs et besoins fondamentaux

Y a t-il un réel engouement pour l’entrepreneuriat dans les rêves pros que formulent vos clients ?

Pas nécessairement. Le rêve « pro » peut s’exprimer de différentes manières selon les personnes. L’entreprenariat est une option parmi d’autres. Il est aussi possible de créer son rêve « pro » au sein d’une entreprise tout en étant salarié.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut changer de job et se rapprocher de son rêve ? Est-ce à la portée de tous ?

Oui c’est à la portée de tous, chaque changement commence par un premier pas et parfois un premier pas s’avère déjà très épanouissant ! Osez !

Nous proposons régulièrement des ateliers découverte dont l’objectif est justement d’explorer ces premiers pas.

Peut-on trouver sa voie à tout âge ? Même après 50 ans, âge fatidique dans le monde du travail…

Nous en avons la certitude, il n’y a pas d’âge pour rêver et concrétiser ses projets. Le monde regorge d’exemples de réussite à tout âge, de personnes issues de tout milieu, de toutes les catégories socio-professionnelles, avec ou sans diplôme… Il suffit de chercher un peu sur internet pour les retrouver et s’en inspirer !

Il n’y a pas d’âge pour rêver et concrétiser ses projets

Pourquoi y a t-il si peu de gens qui se reconvertissent aujourd’hui ? Quels sont les freins, les obstacles, que faire pour changer cela ?

De par notre démarche, nous côtoyons beaucoup de personnes en reconversion ou faisant évoluer leur activité. De notre côté nous observons plutôt l’affirmation contraire : les personnes s’autorisent à changer de travail plus souvent, de secteur d’activité, d’entreprise et même de statut professionnel. Il y a même des gens pour qui cela fait partie intégrante de leur fonctionnement que de faire plusieurs métiers dans une vie, voire en même temps comme c’est le cas des slasheurs.

Quelle est votre définition de la réussite ?

Pour nous la réussite c’est de créer une activité qui nous correspond véritablement.

Cela veut dire : exprimer qui nous sommes, faire parler nos cœurs, collaborer avec des personnes inspirantes avec lesquelles nous partageons des valeurs.

Un autre ingrédient important pour nous est de contribuer à créer des nouvelles façons de travailler ensemble, en co-créant à partir de l’unicité et des talents de chacun, dans la bienveillance, la joie et la bonne humeur !