« La réussite d’un entrepreneur passe par sa liberté : oser être pour faire » – Cécile Bonnet, consultante en épanouissement commercial

La réussite d’un entrepreneur passe par sa liberté : oser être pour faire
La réussite d’un entrepreneur passe par sa liberté : oser être pour faire

Cécile Bonnet est de ses entrepreneurs qui tiennent un discours en marge du corporate et du formatage habituel que chacun distille dans les médias : augmenter son CA, faire plus de ventes, devenir le numéro 1, échouer et rebondir, etc… Cécile nous parle d’être soi pour incarner son entreprise, de lâcher-prise pour créer le meilleur ou encore de faire ressortir la petite étincelle magique de chacun de ses collaborateurs ou clients par la mise en valeurs des talents de chacun.

Cécile est consultante en épanouissement commercial pour les entrepreneurs qui souhaitent donner un vrai sens à leur action et s’épanouir dans ce qu’ils font au quotidien, afin de rendre heureux leurs clients et leurs équipes. Son entreprise s’appelle « Je suis une star de mon business. Mais pas tous les jours« .

Toute une histoire dont Cécile, intarissable sur le sujet nous parle :

Julie Lescot Rault droits photo

Qui êtes-vous ?
Je suis Cécile Bonnet, une rationnelle créative à l’esprit rebelle et anticonformiste, « les pieds sur terre et la tête dans les étoiles » ça me définit assez bien. Pour tout le reste, je vous invite à découvrir mon univers et mon sourire : ils vous en diront plus que moi !

Que faites-vous ?
Depuis 2009, je suis consultante et formatrice en épanouissement commercial sous la marque « Je suis une star … » qui est aussi le nom de mon blog. J’aide les entrepreneurs à rayonner autant que leur business. Depuis toujours, je suis convaincue de la brillance et de l’excellence de chaque personne mais très frustrée (et le mot est faible) de les voir censurées et étouffées. J’aspire plus que tout à rendre les gens libres d’oser devenir qui ils sont et se réaliser au bénéfice des autres. Nous en avons bien besoin dans ce monde !

J’aide les entrepreneurs à rayonner autant que leur business

Quel est votre parcours ?
Je souris car je me rends compte que mon parcours est un enchaînement d’accidents qui se sont révélés de formidables opportunités : je suis diplômée d’un 3ème cycle universitaire, moi qui souhaitais faire des études courtes et concrètes, j’ai travaillé dans la fonction publique et la fonction d’État alors que je rêvais de start-up, j’ai été « remerciée » alors que j’attendais mon 2ème enfant et que je repoussais l’idée (et le besoin !) de prendre ma liberté en travaillant à mon compte.

Mais mon parcours ne se résume pas à mon « CV professionnel » : mes racines sont plantées en Bretagne tout au bord de la magnifique Côte de Granit Rose. Je me suis affirmée aux États-Unis et un plus tard au Costa Rica en me confrontant à moi-même. J’ai grandi près de Nantes, avec un détour en région parisienne, retrouvé la mer pendant mes 1ères années d’études à Saint-Nazaire, j’ai animé les soirées étudiantes rennaises et après y avoir travaillé, j’ai posé mes valises sur les côtes sauvages du Morbihan et du Sud Finistère. Vous avez trouvé le fil conducteur ?

Vos passions en dehors de votre entreprise ?
Je n’en n’ai quasi pas hormis les soirées entre copains et les virées en famille avec notre combi VV. Mon plus grand bonheur est de prendre mon petit déjeuner sur la plage, les pieds dans le sable et les yeux dans la mer : ça, ça n’a pas de prix pour moi !

Mais mon passe-temps favori inavoué a toujours été d’observer et de comprendre les gens et la nature humaine, son fonctionnement, ses interactions. Très récemment j’ai compris que c’était en lien avec mon excellence. Finalement sans le savoir ma « passion » est devenue mon entreprise de façon très cohérente.

Mon passe-temps favori inavoué a toujours été d’observer et de comprendre les gens et la nature humaine, son fonctionnement, ses interactions

Une philosophie de vie ?
Mon 1er mot de passe informatique était : FTP (oui je sais pas terrible au niveau sécurité, mais ça remonte à l’âge de pierre informatique !). Je me rends compte que ma philosophie a toujours été celle là : fais-toi plaisir ! Et c’est drôle d’y repenser car c’est devenu un des piliers de ma méthode d’accompagnement. On pourrait aussi dire « travailler avec sérieux, sans se prendre au sérieux ».

J’aspire à VIVRE tout simplement (et pourtant c’est loin d’être simple 😉 )

Des regrets ?
J’ai pour habitude de ne jamais regarder en arrière pour remettre en questions mes choix et mes décisions parce que généralement ils sont mûrement réfléchis. Je ne m’encombre donc pas de regrets. Évidemment j’ai certains regrets, très intimes. Le point qu’ils ont en commun c’est ne pas avoir su profiter de l’instant présent pour dire certaines choses essentielles quand je le pouvais.

Votre prochain grand projet ?
Si seulement il n’y en avait qu’un seul ! Disons que celui qui me tient le plus à cœur est d’ouvrir une boutique en ligne dédiée à l’inspiration et la motivation des entrepreneurs. C’est un nouveau métier que je suis en train d’apprendre et il me fait autant vibrer qu’il me procure du « bon » stress. J’aime beaucoup les nouveaux défis !

J’ai le projet d’ouvrir une boutique en ligne dédiée à l’inspiration et la motivation des entrepreneurs

Pourquoi êtes-vous devenue entrepreneur ?
Pour me trouver et me réaliser mais je ne le savais pas quand je me suis lancée. Au départ, j’aspirais à pouvoir faire librement ce en quoi je croyais profondément et qui paraissait étranger (voire utopiste) à mon environnement professionnel. J’avais soif (au sens vital) d’exprimer enfin ce que je portais en moi. Un accident de ma vie professionnelle comme je le mentionnais plus haut s’est révélé une opportunité que j’ai alors saisie. Cela faisait très longtemps que l’esprit d’entreprendre «m’appelait» et résonnait en moi.

Les succès de ces dernières années qui vous inspirent ?
Les succès ne m’inspirent pas plus que ça en réalité. Les personnes ordinaires qui font à leur échelle des choses extraordinaires m’inspirent davantage. Ce sont eux, et nous tous, qui pouvons changer le monde. C’est pour ça que j’adore travailler avec mes clients : je vois leur lumière dont ils n’ont pas conscience et ça me bouleverse. Dans le « succès », c’est l’expression de l’humilité et de l’humanité qui me touchent et m’inspirent, l’intelligence du « cœur » des personnes, davantage que leur réussite finalement.

Dans le « succès », c’est l’expression de l’humilité et de l’humanité qui me touchent et m’inspirent, l’intelligence du « cœur » des personnes, davantage que leur réussite

C’est quoi lâcher prise quand on est entrepreneur ?
Pour moi, c’est apprendre à aller dans le sens de sa nature, tout d’abord en la (re)découvrant puis en la reconnaissant ce qui signifie l’accepter pour enfin la déployer pleinement : lâcher-prise c’est être naturel. Rien ne devrait être plus simple que d’être soi finalement mais comme on ne nous apprend pas à être naturel (bien au contraire !) se reconnecter à sa nature, et lui faire davantage confiance que ce qu’on nous a toujours dit et appris ou encore ce qu’on a toujours pensé de soi, est un vrai travail de fond croyez-moi ! Quand on apprend à aller dans le sens de sa nature plutôt que de dépenser son énergie à lutter contre, on gagne en fluidité et en résultats : en accompagnant le mouvement, on surfe sur la vague qui nous porte … très loin !

Quand on apprend à aller dans le sens de sa nature plutôt que de dépenser son énergie à lutter contre, on gagne en fluidité et en résultats

Comment cela se traduit au niveau du management ?
Par analogie, on pourrait dire que le manager est celui qui « utilise » les forces de chacun pour rechercher cette fluidité, cette efficacité et la même puissance que le surfeur avec la vague pour avancer. Plutôt que chercher à faire entrer les personnes d’une équipe dans des rôles « contraires » à leur nature en leur demandant de s’adapter ou de se conformer à un système unique et pré-établi, ce devrait être aux personnes de construire le système adéquat et porteur pour eux. C’est la philosophie des entreprises libérées. Le management n’y est plus basé sur le contrôle mais sur la confiance. La même confiance que chaque homme peut avoir dans ses capacités et dans celles des autres.

Est-ce que cela s’apprend ?
Bien sûr que cela s’apprend mais davantage dans la pratique que la théorie. Il faut en faire l’expérience concrète de « l’intérieur » pour comprendre ce que signifie « faire confiance au processus » (ou à la vague si vous préférez 😉 )

Avez-vous quelques conseils pour les entrepreneurs ?
Au travers de mon parcours d’entrepreneure et de mes clients j’ai compris que c’est en apprenant à se connaître qu’on peut se reconnaître et lâcher-prise : libérer notre vraie nature en dépassant nos barrières et nos croyances, l’affirmer (la rendre ferme pour s’appuyer dessus) et l’exprimer au bénéfice d’autrui. Pour aider mes clients sur ce chemin, je m’appuie beaucoup sur des ateliers créatifs et le jeu. Cela permet de détourner la partie rationnelle de notre mental qui est celle qui empêche le lâcher-prise et censure le rayonnement de notre véritable nature !

C’est en apprenant à se connaître qu’on peut se reconnaître et lâcher-prise : libérer notre vraie nature en dépassant nos barrières et nos croyances

Peut-on tout de même « réussir » sans lâcher-prise ?
Évidemment cela dépend de ce que chacun met derrière le mot « réussir » mais que ce soit en terme financier ou d’épanouissement personnel, j’ai l’intime conviction que la réussite d’un entrepreneur passe par sa liberté donc sa capacité à se libérer et à être libre : oser être pour faire. Rayonner dans son business ne peut réellement sans lâcher-prise…

La réussite d’un entrepreneur passe par sa liberté donc sa capacité à se libérer et à être libre : oser être pour faire