Les français sont de plus en plus adeptes de la consommation responsable

Les français sont de plus en plus adeptes de la consommation responsable
Les français sont de plus en plus adeptes de la consommation responsable

Publiée cette année pour la huitième édition consécutive, l’étude « Les Chiffres de la consommation responsable 2015 » indique que les français sont de plus en plus adeptes d’une consommation responsable. Alimentation, énergie, transports, finance et tourisme, les consommateurs augmentent chaque année leur achats responsables.

Les grandes tendances de cette année montrent que si certains secteurs sont en repli (les pompes à chaleur et les transports en commun par exemple), cela est loin d’être représentatif de l’ensemble du marché de la consommation responsable qui, en 2014, progresse sur un très grand nombre de secteurs, dans un contexte où, après deux années de recul en 2011 et 2012, le pouvoir d’achat des ménages français a affiché une hausse de 1,1% sur l’ensemble de l’année 2014 (selon l’INSEE).

Le marché du bio a progressé de 10% par rapport à 2013 et représente 5 milliards d’euros en 2014, selon l’Agence Bio. Les œufs bio par exemple représentent 11% des achats d’œufs des ménages français en 2014, soit 8% de plus qu’en 2013. Même chose avec le commerce équitable, qui poursuit son ascension à un rythme soutenu avec une croissance de 16% en 2014. Sur la période 2012-2014, le secteur affiche une croissance de 29%.

Pour ce qui concerne les cosmétiques bio, le marché français est en hausse de 7,5% par rapport à 2013, et représente désormais 3 à 4% du marché global de la cosmétique.

Sur le marché de l’énergie, la contribution de l’électricité renouvelable dans le mix énergétique hexagonal poursuit sa croissance : par exemple, la production éolienne a progressé de 7% entre 2013 et 2014.

La finance solidaire se porte bien, également : les encours de l’épargne solidaire ont augmenté de près de 30% entre 2012 et 2013. Et du côté du financement participatif, les fonds collectés atteignent 152 millions d’euros en 2014, en hausse de 100% par rapport à 2013.

Enfin, les solutions de mobilité partagée séduisent quant à elles un nombre croissant de Français. Pour preuve, la pratique du covoiturage s’amplifie chaque année et le succès du vélopartage ne se dément pas (+10% d’abonnés Vélib’ entre 2013 et 2014).

Dans la lignée de ce succès et bien que les chiffres de marchés manquent encore pour mesurer les pratiques collaboratives dans chaque secteur, le succès de start-up comme Blablacar ou La Ruche qui dit Oui (doublement du nombre de commandes entre 2013 et 2014) traduit l’engouement pour la consommation collaborative. Selon une récente étude de PwC, le marché mondial de l’économie collaborative, estimé en 2014 à 15 milliards de dollars, devrait atteindre 335 milliards d’ici 2025.