Le jour où j’ai fait mon coming out pro (job out en 2015)

Le jour où j’ai fait mon coming out pro (job out en version 2015)
Le jour où j’ai fait mon coming out pro (job out en version 2015)

Il ne vous aura pas échappé que depuis un an ou deux, de nombreux témoignages « j’ai changé de vie » fleurissent dans les médias. Après le mariage pour tous, la nouvelle vie pour tous ^^

Même si aujourd’hui, il est plus facile de changer d’orientation professionnelle, même après de brillantes études ou 20 ans de carrière dans une entreprise, ce revirement est souvent vécu comme un coup de tonnerre par son entourage :

Voilà, je quitte mon poste de directeur marketing digital, je vais devenir charcutier-traiteur

C’est dit. Vous êtes soulagé(e), vous ne gardez plus ce lourd secret pour vous seul(e). C’était dur à révéler, vous avez répété devant le miroir de votre salle de bain plusieurs jours de suite, vous vous êtes préparé(e) à toutes les éventualités, toutes les attaques, tous les discours visant à vous raisonner et vous faire revenir dans le droit chemin.

Mais là finalement vous lisez l’effroi sur le visage de celles et ceux à qui vous l’annoncez, vous sentez qu’ils font des efforts pour garder un sourire de façade, ils ont du mal à déglutir, des perles de sueur coulent sur leur front, ils cherchent les mots pour vous témoigner leur sympathie (ils ne les trouvent pas…), pour paraitre enthousiastes et tolérants, ouverts d’esprit, certains ont un rire nerveux « c’est une blague ? ». La première à rompre le silence gêné est votre mère qui vous dit « tu n’es pas sérieux(se) ? On t’a payé HEC quand même, tu peux pas nous faire ça… Mais qu’est ce qu’on a raté dans ton éducation ? »

Bon ok, ça vous ne vous y attendiez pas. Le silence, la gène. Vous avez l’impression de leur avoir annoncé que vous souffriez d’un mal incurable et qu’il vous reste 3 mois à vivre. Alors vous rompez le silence, parce que cela va vite devenir pesant…

Et oui, vous avez 43 ans, vous changez de vie. Vous avez négocié une rupture conventionnelle avec votre patron, vous avez briefé votre ancienne équipe de marketing digital (c’était votre job, toute la journée assis(e) derrière un bureau à mettre en place des stratégies virtuelles pour des clients virtuels) vous avez obtenu une belle indemnité, vous vous êtes inscrit(e) à Pôle Emploi et vous attendez la réponse à votre demande de formation en charcuterie-traiteur. Cette voie n’est pas trop demandée, vous avez toutes vos chances a dit le Monsieur de Pôle Emploi. Même si votre profil ne correspond pas au métier a t-il ajouté. Oui, changer de vie, ce n’est pas encore entré dans les mœurs de Pôle Emploi…

Vous expliquez donc tout ça à votre entourage qui roule des yeux ronds, mais vous voyez petit à petit un sourire se former sur leur visage. Le son revient dans leur bouche et ils comprennent enfin que votre choix est réfléchi, que vous savez où vous allez, que vous vous préparez avec passion à cette nouvelle carrière. Ils ne comprennent pas trop votre choix de charcutier-traiteur, mais ils imaginent très bien qu’ils vont pouvoir s’empiffrer de jambon et saucisson tous les dimanches dans votre arrière-boutique ^^

Et puis charcutier, c’est un métier dit manuel, mais vous, vous le ferez innover : paiement sans contact, offres promotionnelles via smartphone, commande sur le site en ligne que vous allez créer en parallèle, soirées speed dating/saucisson/vin de Bordeaux, livraison en triporteur… Vous ne manquez pas d’idées, vous vivez une seconde naissance !

HEC est bien loin, votre bureau en open-space aussi… Votre entourage commence même à se dire que c’est vous qui êtes dans le vrai et qui avez bien raison… Votre coming out pro va faire des émules, soyez-en sûr(e) !

1 Comment

  • Bonjour,

    Félicitations pour ce superbe article très bien rédigé et très inspirant !

    Je m’y reconnais totalement car j’ai fait mon job-out il y a bientôt 2 ans. Je suis passée de cadre dans l’événementiel culturel à… professeur de Yoga ! Et j’ai réalisé mon rêve et fait de ma passion mon métier !

    J’ai envie de dire à toutes les personnes qui liront cet article : vous pouvez le faire !! Trouvez le courage en vous de vous lancer ! Ca en vaut la peine, c’est VOTRE vie, vous n’avez pas à vous forcer à vivre pour réaliser les rêves des autres !

    Pour découvrir mon parcours plus en détails et voir comment le Yoga a changé ma vie, vous pouvez me retrouver sur mon blog yoga : http://www.yogapassion.fr

    Bonne chance à vous,
    Claudia

Comments are closed.