« La concurrence pousse notre secteur vers le haut » Nicolas Pérus, fondateur de LesBarres.com

"La concurrence pousse notre secteur vers le haut" Nicolas Pérus, fondateur de LesBarres.com
"La concurrence pousse notre secteur vers le haut" Nicolas Pérus, fondateur de LesBarres.com

La réservation en ligne est l’un des secteurs qui a le plus bougé ces dernières années en France, des restaurants aux rendez-vous médicaux en passant par les instituts de beauté, ce sont les bars qui ont peut-être été plus ou moins laissés pour compte faute de pouvoir mettre en place un vrai business model pérenne et rentable pour chacune des parties. Plusieurs petits acteurs se sont lancés sur le créneau, souvent des jeunes startupers passant leurs soirées dans des bars pendant leur études et qui y ont vu un potentiel, mais peu sont sortis du lot et sont aujourd’hui rentables. Le pionnier et leader du secteur est le site LesBarres.com, fondé en 2012 par Nicolas Pérus, qui après 3 ans de consulting stratégique, un an de tour du monde et plusieurs mois de développement technique et commercial, s’est lancé et continue de prospérer en France et bientôt en Belgique « c’est surtout depuis 2014 que d’autres acteurs se sont lancés sur la réservation et privatisation de bars en ligne, après que nous ayons défriché le secteur », le tout sur fonds propres sans levée de fonds « l’entreprise a été rentable dès le premier mois« .

PHOTONicolasperus

« Lorsque j’ai démarché les premiers bars, ce fut difficile, car ils sont très sollicités et ils ne connaissaient pas notre service« . Mais à force de persuasion et de mise en confiance, plusieurs dizaines d’établissements ont signé avant même la mise en ligne de la plateforme « le référencement gratuit ne leur faisait pas prendre de risque, c’est ce qui les a séduit« . « Nous ne nous rémunérons qu’à la performance, 2€HT/ personne présente lors de l’évènement réservé, l’estimation étant basée sur la confiance avec le bar« , car en effet il arrive souvent que sur les 50 personnes inscrites, seule une trentaine vienne vraiment. Ce forfait peut évoluer en fonction de la localisation des bars, il est aujourd’hui basé sur les tarifs parisiens où les bars pratiquent des prix élevés, contrairement à des bars à Montpellier ou Lille.

C’est surtout depuis 2014 que d’autres acteurs se sont lancés sur la réservation et privatisation de bars en ligne

En plus de la réservation, LesBarres.com propose un service de conciergerie pour aider les internautes à faire leur choix dans l’offre en fonction de leurs désirs, leurs goûts et leur budget. Une aide 100% gratuite appréciée des utilisateurs et que les concurrents ne proposent pas « c’est d’ailleurs la concurrence qui nous pousse à développer de nouvelles fonctionnalités« , comme la future application de gestion des réservations sur mobile à destination des propriétaires de bar. « Nous avons deux clients, les consommateurs et les bars, nous devons satisfaire les deux, sans privilégier l’un ou l’autre« , car le service fonctionne beaucoup par le bouche à oreilles que ce soit entre patrons de bar, qui voient leur chiffre d’affaire augmenter ou entre fêtards qui réservent d’events en events. Ce sont les anniversaires qui ont la côte sur le site devant les pots de départ et les afterwork. Le site offre aussi une visite virtuelle des bars, pour éviter aux internautes de se déplacer pour visiter tous les bars qui les intéressent. Une offre gratuite pour les bars qui amène une belle valeur ajoutée face aux concurrents. « Les clients bénéficient aussi de tarifs préférentiels que nous avons négociés avec les bars, tout en leur permettant de conserver leur marge après notre commission« .

C’est la concurrence qui nous pousse à développer de nouvelles fonctionnalités

Depuis le lancement du site, la confiance des bars ne s’est pas démentie « notre offre basée à la performance est rentable car ce sont des évènements festifs et les convives n’hésitent pas à consommer« , et c’est une bonne communication pour les bars qui replissent ainsi plus facilement. « Le service fonctionne très bien à Paris pour le moment où les bars sont nombreux et pas tous connus des fêtards, alors qu’en province, l’offre restreinte et les bas tarifs modèrent le développement d’un tel service« . C’est donc à l’international que s’attaque Nicolas, à la tête d’une équipe de 7 salariés, avec son associé, en développant son service sur Bruxelles où une trentaine de bars ont été référencés. « Actuellement à l’étranger seule Londres avec designmynight.com propose un service presque similaire, sans tarif préférentiel, il y a donc des places à prendre« . Même à New York, il n’y a aucun acteur sur le domaine « il y a d’ailleurs plus d’opportunités à l’international qu’en province » pour se développer. Le déploiement à l’international, c’est le seul projet qui pourrait inciter Nicolas à lever des fonds « aujourd’hui on a suffisamment d’argent pour développer notre entreprise, nous n’avons pas besoin  de lever« . Une réelle force dans un secteur porteur mais pas si convoité que cela, si on le compare à d’autres comme le food delivery par exemple. « Nous voulons surtout garder une vision d’avance sur le secteur par rapport aux autres acteurs qui sont surtout des suiveurs, en proposant régulièrement de nouvelles fonctionnalités et de nouveaux bars » conclue Nicolas.