« Nous voulons adapter la dégustation du couscous au mode de vie urbain » Nora Esnault, fondatrice de Couscous Kitchen

"Nous voulons adapter la dégustation du couscous au mode de vie urbain" Nora Esnault, fondatrice de Couscous Kitchen
"Nous voulons adapter la dégustation du couscous au mode de vie urbain" Nora Esnault, fondatrice de Couscous Kitchen

Si certains entrepreneurs ne créent qu’une seule entreprise dans leur vie et s’y tiennent jusqu’à la retraite, d’autres recommencent régulièrement avec toujours la même énergie. C’est le cas de Nora Esnault, fondatrice avec sa maman, de Couscous Kitchen, un « bar à couscous » qui propose une cuisine traditionnelle faite à base de produits frais servis dans une Box. Couscous Kitchen a ouvert ses portes en octobre 2016 au 20 rue Lamartine à Paris 9e, dans les locaux de son ancienne entreprise Activ’Couture. « Nous avons donc voulu adapter la dégustation de ce plat au mode de vie urbain, pour permettre à tout le monde de pouvoir être servi rapidement, d’un plat chaud, à base de produits frais et gustativement exotique« .

NORA ESNAULT

Comment passe t’on de la couture à la restauration en n’ayant aucune formation de cuisine ? Il fallait plus d’un obstacle à Nora pour ne pas le faire. Elle n’en n’était pas à son coup d’essai, car elle avait déjà « créé en 2009 Le Prix de l’Entrepreneuse, la 1ère distinction pour les femmes créatrices d’entreprises, dont 3 éditions ont déjà eu lieu« . Après 5 années passées à développer Activ’Couture – un projet déjà porté en famille -, une entreprise qui proposait des cours de couture aux enfants et aux adultes notamment via le DIF, l’année 2015 a vu une baisse d’activité, liée à la fois aux attentats, à la conjoncture économique, à la concurrence et à la lassitude des fondatrices. Nora a alors fait le choix début 2016, de céder le bail de son local. Mais après plusieurs visites d’agents immobiliers qui lui disaient que ce lieu serait adapté pour un restaurant, l’idée a germé et ne l’a plus quitté : elle devait se lancer elle-même sur ce projet.

couscous kitchen

C’est alors qu’en quelques mois, Activ’Couture a été mis en stand by, les clients prévenus et le local transformé en restaurant. « La mise en place de ce projet, bien que mûri depuis environ 6 mois  a vu le jour en un temps record de 2 mois 1/2, le temps d’aménager le local que nous louons, avec beaucoup d’astuces, d’huile de coude et du soutien des proches« . Plusieurs semaines de travaux réalisés en famille, avant la rentrée, beaucoup de récup de matériel, le système D pour meubler, décorer et avoir tout le matériel nécessaire, et Couscous Kitchen a ouvert ses portes en octobre dernier. 3 mois plus tard Nora est satisfaite, mais en veut plus : notamment une vraie cuisine, car actuellement tout est réalisé dans un autre local disposant d’une cuisine, augmentant nettement le temps de travail pour les deux associées. « Cette solution nous demande beaucoup de logistique et d’énergie surtout avec la montée de la demande… » Mais aussi acheter du matériel pour proposer 20 places assises, et embaucher une personne pour souffler un peu. « Nous avons réalisé que pour renforcer ce démarrage et développer notre concept jusqu’au bout, nous devions faire évoluer Couscous Kitchen rapidement et rechercher des moyens d’y arriver dans des délais raisonnables« .

couscous kitchen

Pour cela Nora a lancé une campagne de Crowdfunding sur Ulule, pour d’une part avoir un capital d’investissement sans passer par un crédit bancaire, et d’autre part se faire connaitre au delà des habitués du quartier. 18% de la cagnotte a déjà été atteinte et il reste 16 jours pour participer et profiter d’un couscous en contrepartie :)

14947723_1314947745222494_7391583871374066463_n