« L’objectif de la newsletter est d’engager une communauté de passionnés afin de valoriser notre expertise »

"L’objectif de la newsletter est d’engager une communauté de passionnés afin de valoriser notre expertise"
"L’objectif de la newsletter est d’engager une communauté de passionnés afin de valoriser notre expertise"

Vous vous interrogez sur l’intérêt et l’opportunité de mettre en place une newsletter marketing pour vos abonnés ? C’est beaucoup de travail, elle doit être régulière, apporter une réelle valeur ajoutée, être différente de vos concurrents, mais cela en vaut la peine, car elle est un lien privilégié avec votre communauté. Et ce, quelque soit votre domaine, de ecommerçant, à consultant ou bloggeur. C’est le rendez-vous privilégié très attendu, pour découvrir les nouveautés, les bons plans, vos actualités, votre dernier article, etc…

Un canal marketing à faible coût, généralement seulement l’abonnement à une plateforme type Mailjet ou Mailchimp, que vous pouvez faire vous-même sans passer par un développeur ou un graphiste. Le ton est libre, vous pouvez même y être plus personnel pour ajouter une touche de storytelling à votre stratégie digitale. Elle permet de fidéliser vos abonnés grâce à des offres personnalisées, vos clients ne perdent jamais contact avec vous et n’hésitent pas à se rendre sur votre site grâce aux liens qui vous y insérez et même à vous contacter en répondant à celle-ci.

Tout comme les réseaux sociaux, la newsletter est aujourd’hui une partie intégrante d’une stratégie digitale marketing basée sur le branding. Quoi de mieux pour être soi-même, incarner sa marque et être proche de sa communauté que son propre support ? Certes, le nombre d’abonnés ne suivra pas la croissance de My Little Paris, mais petit à petit, ce sont eux qui partageront votre lettre d’information à leurs amis et créeront de la viralité autour de votre entreprise.

Il faut donc particulièrement la soigner et assurer un plan de diffusion précis. Sa diffusion peut être variable ,journalière, hebdomadaire ou mensuelle, en fonction du business, mais doit être régulière sur le long terme. Misez sur l’authenticité, la complicité, ajoutez ce petit truc en plus qui fera la différence et donnera l’envie de continuer à l’ouvrir. Surveillez bien vos taux d’ouverture et de clic pour ajuster vos titres, vos contenus. N’hésitez pas à inciter les visiteurs de votre site à s’inscrire en leur offrant un bonus lors de leur inscription, et en partageant régulièrement des offres early bird pour des formations ou des bons de réduction pour des achats.

Thomas Lesenechal, Marketing Lead chez LearnAssembly, nous en dit plus sur la stratégie de la startup autour de leur newsletter mise en place il y a près d’un an et demi :

thomas lesenechal

Depuis quand avez-mis en place votre newsletter ?

Nous avons lancé avec LearnAssembly, une startup spécialisée dans la conception de contenus pédagogiques autour du digital,  la newsletter FrenchEdTech en Janvier 2015, soit depuis un peu plus d’un an aujourd’hui.

Qu’est ce qui vous a motivé à le faire ?

Il n’existait aucune newsletter dédiée à la thématique des technologies de l’éducation et nous souhaitions valoriser notre veille et mettre en avant des startups et contenus de qualité.

Dans quel objectif ?

L’objectif est d’engager une communauté de passionnés afin de valoriser notre expertise, c’est aussi un moyen de rester en contact avec des prospects et nos clients. Cette newsletter est participative, c’est-à-dire que tout un chacun peut proposer son article pour le mettre en avant dans celle-ci.

L’objectif est d’engager une communauté de passionnés afin de valoriser notre expertise

Que partagez-vous dans cette newsletter ?

Dans la newsletter FrenchEdTech, nous partageons une curation d’articles sur les technologies de l’éducation : MOOC, SPOC, Elearning. Par ailleurs, nous mettons en avant 3 startups par semaine et 2 offres d’emplois de nos partenaires.

Quelles retombées en avez-vous depuis le lancement ?

Près de 2000 personnes se sont abonnées à notre newsletter, nous avons mis en avant près d’une centaine de startups et avons généré des leads commerciaux ainsi que des recrutements pour les acteurs de cet écosystème.

Comment recrutez-vous vos abonnés ?

Nous recrutons nos abonnés sur les médias sociaux, sur notre site web grâce à une popup et sur une landing page dédiée. Le plus gros canal reste aujourd’hui Twitter en envoyant des inbox à nos followers.

Selon vous la newsletter est-elle un canal marketing important ? Pourquoi ?

C’est un canal marketing primordial dans une stratégie digitale, la newsletter permet de toucher une audience ciblée à un faible coût et d’engager une discussion avec cette audience.

La newsletter permet de toucher une audience ciblée à un faible coût et d’engager une discussion avec cette audience

Quel avantage par rapport aux réseaux sociaux par exemple ?

C’est un message plus personnalisé qu’un post sur les médias sociaux, il permet de rester en contact et d’interagir. La portée d’une newsletter est plus forte qu’un post sur les médias sociaux et c’est un média propriétaire sur lequel il n’est pas nécessaire de dépenser un budget pour augmenter sa portée comme sur Facebook ou Twitter.

Comment l’inclure dans une stratégie globale marketing ?

La newsletter est un levier à inclure dans une stratégie globale, il est nécessaire de faire interagir ces différents leviers entre eux, notamment grâce à du marketing automatisé pour en tirer le meilleur parti.

Une base d’emails, si elle est bien qualifiée peut évidemment devenir une base de prospects auxquels on peut proposer des contenus tiers comme des livres blancs, des webinars qui permettront d’affiner le niveau de maturité des prospects dans le pipe commercial.

Est-elle intéressante pour tout type de business ?

Je pense qu’une newsletter est intéressante pour tout type de business afin de valoriser son expertise et prendre une position d’expert, il est important que cette newsletter soit participative afin d’ouvrir les échanges et de faire émerger les meilleurs contenus.

Quelques conseils à donner pour un contenu de qualité ?

Il est important d’utiliser des visuels de qualité pour engager les lecteurs de la newsletter. On peut par ailleurs faire de l’A/B testing sur le titre, le contenu, l’heure d’envoi pour avoir un meilleur taux d’ouverture ou de clic. Les outils d’emailing le proposent et c’est relativement facile à mettre en œuvre.

Enfin, je pense qu’il est important de ne pas surcharger la newsletter niveau contenu, car la propension des abonnées à cliquer n’est pas infinie.

Selon vous faut il plutôt partager de l’actu, un contenu inédit, une veille, des promos, ? Etc… Qu’est ce qui donne envie aux utilisateurs de s’abonner encore aujourd’hui à une newsletter alors que chacun revoit des tonnes de mails publicitaires ?

Je pense qu’il faut privilégier des contenus chauds triés sur le volet avec des contenus experts. Si l’on décide de pousser un contenu promotionnel ou une offre, il faut de le faire de manière très fine pour ne pas tromper son audience. Une bannière pourra par exemple faire l’affaire, ou bien un call-to-action dans le texte de présentation de la newsletter, le contenu originel ne doit pas être tronqué.

Il faut privilégier des contenus chauds triés sur le volet avec des contenus experts

Sur quel rythme envoyer une newsletter pour ne pas lasser les abonnés ?

Dans le cadre d’une newsletter de curation de contenus, un rythme d’envoi toutes les deux semaines est un bon compromis pour ne pas lasser les abonnées. Nous avons d’ailleurs de très bons taux d’ouvertures de près de 45% en moyenne.