Êtes-vous l’égérie de votre marque ?

Êtes-vous l’égérie de votre marque ?
Êtes-vous l’égérie de votre marque ?

Comme femme entrepreneure, vous avez validé le logo, toute la stratégie de communication et le (Web) marketing de votre entreprise. Prête à descendre dans l’aréna, à vous battre à coup de lancements, d’offres exceptionnelles, articles blog et bonus pour attirer les clients.

Tout cela, bien professionnel et parfaitement maîtrisé, ne marchera pas_ au mieux, pour quelques élues_ si tout l’ensemble ne s’anime pas, s’il ne prend pas vie en se personnifiant en quelque sorte.

Les grandes marques de référence ont de leur côté une identité forte et en plus le budget pour se permettre les personnalités célèbres du monde du sport, du cinéma, du show-biz pour faire vivre le rêve ou la promesse qu’elles font à leurs clients.

Pour être encore plus proches des consommateurs finaux, depuis quelques années, les marques font aussi des alliances en sponsorisant les internautes devenus personnages influenceurs grâce à leur présence et visibilité sur les réseaux sociaux, sous la condition qu’ils aient centaines de milliers de fans et followers.

Et vous arrivez sur le marché avec votre belle carte de visite, site internet et votre promesse de rêve écrite sur votre brochure, noir sur blanc ou même toute dorée, bien vernie sur papier de luxe, dans l’espoir de vous différencier de la concurrence et être remarquée.

Sûre de n’avoir rien oublié ?

Bien évidemment, pas tout le monde a les moyens de payer une Marion Cotillard comme égérie, mais cela n’est pas une bonne excuse pour ne donner aucune ambassadrice de qualité à votre marque.

Alors, elle est où votre égérie ?

L’égérie qui incarne et qui fait vivre tout naturellement, ou au pire interprète magnifiquement, ce que vous voulez transmettre à votre public. Il vous en faut une ! Tout simplement pour exister, pour être visible, pour toucher votre public et l’accompagner dans les différentes étapes de connaissance et de connexion avec votre univers.

Si comme entrepreneure vous avez créé votre activité à partir de vos tripes, de vos rêves, de vos besoins, de vos envies, de vos ambitions…

Qui mieux que vous-même peut assumer le rôle d’égérie ?

Rien que pour les économies que vous faites et le fun de l’aventure, cela peut en valoir la peine. Ça tombe bien, en plus, la publicité « faite maison », à taille plus humaine et ordinaire_ dans le sens de la vie de tous les jours_, à coup de vidéos et photos postés sur les réseaux, cartonne en ce moment, avec de beaux jours devant elle. La communication numérique bouleverse notre manière de consommer, surpasse la communication traditionnelle, presque has been, avec l’apparition de nouveaux enjeux et acteurs qui sont le socle de ce que sera le futur.

Donc, pas question de se sous-estimer, de trouver mille raisons de tête pour ne pas faire le travail d’égérie. La femme entrepreneure d’aujourd’hui est plus qu’hier appelée à être la femme égérie de sa marque, surtout dans le cas où elle a créé son activité autour d’une passion, d’un intérêt, produit ou service, qui lui tient à cœur. Vous êtes juste la personne qu’il vous faut, parfaite pour le rôle. Peut-être vous ne serez pas une actrice de profession ou, peut-être, vous n’avez pas une forte personnalité qui s’impose dans toutes circonstances, mais cela n’est pas le point et ne vous empêchera pas de porter la casquette d’égérie de votre marque le temps d’un rdv client ou d’un événement ou mieux encore, si ça vous tente, tout le temps.

Comme si vous étiez le logo, le slogan, le manifeste, la carte de visite et la brochure de vos produits / services qui racontent la belle histoire de votre activité à l’interlocuteur, qui en reste subitement conquis et s’aventure dans le voyage imaginaire que vous lui offrez gracieusement jusqu’à la signature d’un contrat de vente ou de partnership et bien au-delà dans le temps, dans une relation de fidélisation à votre marque.

Des centaines de femmes nées entrepreneures sont devenues aussi égéries-preneures à différentes escales dans leur business. En sortant de l’ombre de l’incognito quotidien pour devenir de vraies stars sous les réflecteurs, symboles reconnus de leur marque. Pour certaines cela se fait tout naturellement, pour d’autres moins mais elles ont compris la poste en jeu. Elles ont foncé, fortes de la valeur ajoutée de leur produit / service, elles ont appris à maîtriser l’art de se faire voir et reconnaître, pas après pas, avec leur présence multipliée grâce aux réseaux.

Comment devenir l’égérie de votre marque ?

Déclarer et donner vie aux idées cachées derrière votre activité, vos produits, vos services. Si, cela, vous pouvez le faire facilement.

Sans doute vous avez déjà fait le jeu du portrait chinois de votre entreprise. Reprenez les réponses comme si elles étaient une déclaration officielle de l’intention mère de votre activité.

Laissez-vous guider par les valeurs plutôt émotionnelles que rationnelles, par le pourquoi vous faites ce que vous faites et pas par le quoi ou par la notion de profit à chaque votre passage.

Demandez-vous ce que vous voulez représenter devant votre cible, ce qu’est important pour vous, ce que vous voulez que vos prospects ou clients aient dans le cœur et dans l’esprit quand vous les approchez et quand vous les quittez.
Fiez-vous à votre intuition, à vos convictions, à vos idées, à vos raisons, à vos motivations d’un côté et de l’autre, pensez à connaître votre cible et à faire en manière de la rassembler autour d’un centre d’intérêt commun. Même si pour faire cela, vous allez peut-être déranger dans l’intention de bouger de lignes, d’habitudes, de croyances fossilisées.

Alors quels sont les mots, les adjectives clés qui marquent le référencement naturel de votre image de marque ?
Une fois trouvés, habillez-vous de ces mots, respirez-les, transpirez-les, estampillez-les sur tout ce que vous dites, vous faites, votre comportement, votre communication verbale et non verbale.

Ainsi vous serez légitimée et élue, inconsciemment, égérie de votre marque aux yeux de vos prospects et clients qui n’auront besoin de réfléchir si vous faire confiance, si faire confiance à votre marque. Sera une évidence.

Eh oui, la femme entrepreneure aujourd’hui devient l’héroïne de son « serial show », avec un visage, un style qui incarne son discours aux yeux de qui la recherche sur Google. Se cacher n’est plus possible, ne pas se prêter à l’exercice d’image signifie laisser la place aux autres, aux concurrentes. Être absente de la scène est vu comme péjoratif, comme si on ne se préoccupe pas de se montrer à son public qui ne demande que de vous regarder comme une nouvelle égérie-preneure.