Comment retrouver un poste salarié après une période d’entrepreneuriat : les conseils de Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory

Comment retrouver un poste salarié après une période d'entrepreneuriat : les conseils de Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory
Comment retrouver un poste salarié après une période d'entrepreneuriat : les conseils de Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory

Conjoncture économique oblige, ou situation familiale instable : les faits sont là, difficile de garder son indépendance de manière stable et durable. Pauline Lahary, fondatrice de Mycvfactory, dit recevoir de plus en plus de profils qui ont tenté l’aventure entrepreneuriale et qui l’ont finalement abandonnée pour revenir sur le marché de l’emploi, à la recherche d’un grand groupe ou d’une PME.

Pauline Lahary

Voici ses conseils si tel est votre cas !

L’année dernière, nous avons eu de très nombreux profils d’entrepreneurs qui ont finalement mis fin à cette aventure pour se recentrer sur une expérience plus stable

#Entretien : Pourquoi souhaitez vous mettre fin à votre aventure entrepreneuriale ? Préparez-vous !

C’est LA question qu’on vous posera : pourquoi souhaitez-vous mettre fin à votre expérience entrepreneuriale ? Il faut préparer un petit speech, que vous apprendrez sur le bout des doigts. Il y a mille et une façons de parler de votre démarche, choisissez celle qui vous convient, assumez votre choix et sachez en discuter !

Retenez qu’il faut toujours parler de vos expériences passées en positif, et il vous faudra trouver tout ce que vous avez appris grâce à elles.

Mettez vous à la place d’un recruteur : celui-ci souhaite en savoir davantage sur votre personnalité et votre démarche. Êtes-vous en train de rechercher un nouvel emploi parce qu’en fait l’entrepreneuriat n’était pas vraiment fait pour vous ? Ou êtes-vous en train de trouver un abri financier sur lequel s’appuyer pour développer votre idée ni vu ni connu ?

L’idée est de le rassurer ! Expliquez simplement vos motivations. Valorisez votre expérience d’indépendant, montrez tout ce que vous avez appris, mettez en avant les connaissances, les qualités et démontrez vos capacités à évoluer.

#Sur le CV, je parle de quoi ?

Comme beaucoup d’entrepreneurs, vous avez touché à tout ! C’est un bon point, mais il va falloir organiser le tout pour rendre le CV cohérent et séduisant. Vous êtes plutôt le marketing de l’équipe ? Misez tout sur votre expertise. Mieux vaut se focaliser sur un des axes de développement de l’entreprise que vous avez maitrisés de A à Z, plutôt qu’énumérer toutes les missions, sans entrer dans le vif du sujet. Ainsi, on parle de choses concrètes, sans effleurer la surface.

Parlez de toute la définition de la stratégie, étape par étape : le marché, analyse de la concurrence, pricing, stratégie des réseaux sociaux, fidélisation clients… il y a de quoi faire ! N’oubliez surtout pas de chiffrer/quantifier vos missions. Combien de clients /mois ? Combien de nouveaux likes et followers / mois avez vous réussi à ramener ? Un recruteur sera séduit par vos actions certes, mais il sera encore bluffé si vous montrez les résultats de vos activités. Au moins, vous prouvez que vous ne travaillez pas dans le vide.

Se concentrer sur l’une de vos expertises, fait de vous un atout indéniable pour un poste dans ce secteur là.

#Lettre de motivation, on détaille à quel point ?

La lettre viendra appuyer la candidature et montrer que vous écrivez et parlez le Français parfaitement. Elle va aussi venir rassurer/conforter le recruteur que vous êtes la personne qu’il recherche. La lettre va vous servir à expliquer votre démarche, et à synthétiser vos atouts en quelques phrases.

Le premier paragraphe doit expliquer votre situation actuelle, et en voici un exemple : « Fort d’une expérience enrichissante de 4 ans dans l’entrepreneuriat avec la création de mon entreprise XXX (www.xxx.fr), j’aspire désormais à réintégrer une société et à faire évoluer ma carrière vers le poste de Business Développeur dès que possible. En effet, rôdé à la gestion d’une structure et d’une équipe de plusieurs personnes, je souhaiterais rejoindre une équipe performante au sein de laquelle je saurais être force de proposition et atteindre les objectifs fixés. Ainsi, je pourrais mettre au service de votre entreprise : mon énergie, mon goût du challenge et ma capacité de travail ».

Ces premières lignes sont assez importantes puisqu’on définit le contexte et vos objectifs.

Le second paragraphe pourra être sur le poste convoité : pourquoi cette offre vous intéresse t-elle, pourquoi cette entreprise vous séduit ? Trouvez les bons arguments, et ayez une longueur d’avance sur l’entretien (pourquoi ce groupe, pourquoi ce poste et en quoi ceux-ci sont-ils différents de ce que vous faisiez jusqu’ici).

La suite sera au sujet de vos expertises : ce que votre expérience en indépendant vous aura appris, et comment comptez-vous le mettre à profit au bénéfice de la société qui vous recrute.

Et enfin, terminez la lettre sur une touche très personnelle : en quoi vos atouts personnels feront de vous la bonne personne pour le poste ? Adaptation, autonomie, travail d’équipe, mentalité…

En conclusion, un retour à l’emploi ‘normal’ après une activité entrepreneuriale est tout à fait possible, il faut juste être rodé au discours qui l’accompagne. Une fois que vous aurez trouvé ce qu’il faut mettre en avant, défini les arguments qui feront la différence, vous pourrez sans aucun mal vous diriger à un entretien, confiant.